Actualités

Bilan de l’hiver 2019-2020 sur le littoral aquitain

19 mai 2020

Bien que l’hiver 2019-2020 ait été globalement moins intense que l’hiver mémorable de 2013-2014, il a conduit à une position du pied de dune proche de celle relevée après l’hiver 2013-2014 et des niveaux de plage extrêmement bas sur de nombreuses communes telles que Vendays-Montalivet, Soulac-sur-Mer, La Teste-de-Buch, Biscarrosse ou Mimizan.

Réseau tempêtes de l’OCA : bilan de l’hiver 2018-2019

22 octobre 2019

Émanation de l’Observatoire de la Côte Aquitaine (OCA), le Réseau tempêtes a pour mission la surveillance du littoral face aux évènements érosifs brutaux. À l’heure actuelle, il déploie une organisation technique et humaine sur les 350 km de côte de l’ex-région Aquitaine pour informer les partenaires scientifiques et techniques sur les impacts potentiels des tempêtes en termes d’érosion, observer leurs conséquences et mieux comprendre ces phénomènes. Dans ce cadre, un bilan de l’hiver 2018-2019 a été dressé par les équipes de l’Observatoire.

Lancement de la campagne annuelle de suivis du littoral aquitain

5 avril 2019

Le mercredi 3 avril a marqué le coup d’envoi de la campagne 2019 de levés de terrain au GPS différentiel (précision centimétrique), réalisée par l’Observatoire de la Côte Aquitaine. Jusqu’à la fin du mois de juin, les agents de l’OCA vont ainsi arpenter les quelque 300 km de littoral ex-aquitain afin de réaliser les levés annuels post-hivernaux.

A mi- saison hivernale et avant les grandes marées de mars, quel état pour les plages en Aquitaine ?

13 mars 2019

Après le passage de plusieurs dépressions hivernales depuis la fin du mois de décembre, l’état des plages reste de façon générale plutôt stable en ce milieu de saison. Une diminution de l’altitude des plages a été observée sur une grande partie du littoral sableux mais elle reste surtout marquée sur le bas des plages. Dans les zones où ce phénomène est plus important, des paléosols apparaissent de façon ponctuelle. Ainsi, les érosions hivernales touchent essentiellement les zones réputées sensibles, soit les communes de Soulac-sur-Mer, Vendays-Montalivet, la Pointe du Cap-Ferret, La Teste-de-Buch et Biscarrosse. Le front de mer de la station balnéaire landaise est particulièrement impacté avec des érosions proches de la situation connue lors des tempêtes de l’hiver 2013-2014.

Comment l’ONF prend soin des dunes littorales entre chaque saison estivale ?

28 février 2019

En Nouvelle-Aquitaine, l’Office national des forêts (ONF) gère plus de 275 km de dunes domaniales. Comme chaque année, de l’automne au printemps, l’ONF, acteur majeur de la filière forêt-bois, répare et entretient le cordon dunaire littoral fragilisé par l’océan, les épisodes venteux et les piétinements. Dans le cadre de l’OCA, une vidéo pédagogique vient d’être réalisée sur la gestion dunaire sur le littoral de Nouvelle-Aquitaine.

Bilan de l’événement du 2 mars 2018 sur la côte aquitaine

15 mars 2018

L’Observatoire de la Côte Aquitaine publie le bilan des effets de la dépression du 2 mars 2018, relatifs à l’érosion côtière et la submersion marine sur le littoral aquitain.

A la fin de l’hiver et avant les grandes marées, quel est l’état des plages aquitaines ?

1er mars 2018

Pour l’Observatoire de la Côte Aquitaine (OCA), l’hiver 2017-2018 a été un hiver « normal ». Tel est le bilan en cette fin de saison hivernale et avant un week-end de grandes marées, dont les conditions météorologiques ne devraient pas trop impacter le littoral aquitain.

Après les tempêtes de fin décembre et début janvier, les impacts sur le littoral aquitain restent modérés

11 janvier 2018

Trois tempêtes hivernales se sont succédées en cette fin d’année 2017 et ce début 2018 : BRUNO (27 décembre 2017), CARMEN (1er janvier 2018), ELEANOR (4 janvier 2018). Les impacts de ces trois événements restent modérés sur le littoral aquitain et moindres par rapport aux conséquences de l’hiver 2013-2014. Les plages aquitaines étant très chargées en sable à la sortie de la saison estivale et au début de l’hiver, peu de phénomènes d’érosion marquée sont à signaler, à l’exception des secteurs de Soulac-sur-Mer, de la Pointe du Cap-Ferret et de La Teste-de-Buch.