Litto3D Nouvelle-Aquitaine : lancement de la dernière campagne d’acquisition en Charente-Maritime 9 mai 2022

La dernière campagne de levés par lasers aéroportés (lidar) du projet Litto3D® Nouvelle-Aquitaine vient de débuter. Les équipes du Service hydrographique et océanographique de la marine (Shom) survoleront le littoral de Charente-Maritime de mi-avril à mi-juin 2022.

L’équipe du Shom est de retour sur le terrain pour de nouvelles acquisitions topographiques et bathymétriques (mesures du relief sous-marin) par lidar aéroporté sur l’ensemble du littoral de la Charente-Maritime. Ces acquisitions sont réalisées dans le cadre du programme national Litto3D® et viendront compléter le Référentiel Géographique du Littoral (RGL) sur la région Nouvelle-Aquitaine.

Les acquisitions ont débuté mi-avril et auront lieu jusqu’à mi-juin 2022 à partir de l’aéroport de La Rochelle - Île de Ré. Ce sera ainsi la dernière campagne d’acquisition prévue sur la région.

Les acquisitions sont réalisées grâce au système HawkEye III de la société Leica Geosystems (groupe Hexagon), composé de deux lidar bathymétriques (un pour les faibles profondeurs 0 - 15 m, l’autre pour les profondeurs plus élevées 15 - 25 m), et d’un lidar topographique. Ce système est mis en œuvre par les opérateurs du Shom à partir d’un avion Cessna C208B Grand Caravan, de la société CAE Aviation.

Le programme national Litto3D® vise à produire un modèle numérique altimétrique de référence, continu terre-mer, sur la frange du littoral métropolitain et ultramarin. Il met en œuvre des moyens de levés par lasers aéroportés (lidar), permettant de mesurer les profondeurs dans les zones d’estran difficilement accessibles, en complément des sondeurs multifaisceaux embarqués à bord des navires. Litto3D® en Nouvelle-Aquitaine décrit la bande littorale :

  • en mer, jusqu’à l’isobathe 20 m et au plus jusqu’à 6 milles marins (soit plus de 11 km) des côtes ;
  • à terre, jusqu’à l’altitude + 10 m et à au moins 2 km à l’intérieur des terres.
Une des photos prises lors d’une campagne d’acquisition Litto3D. Ici : l’épave Galgoi Imparra au niveau du rocher d’Antioche à Saint-Denis-d’Oléron (17)
Crédit photo : Shom, Clément Gicquel

La déclinaison du programme sur le territoire de la région Nouvelle-Aquitaine est pilotée par le Service hydrographique et océanographique de la marine (Shom) et l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), et cofinancée par l’État (fonds de prévention des risques naturels majeurs FPRNM), l’Union européenne (fonds européen de développement régional FEDER), le Shom, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’IGN. À la demande de l’État et de la Région Nouvelle-Aquitaine, l’animation du projet a été confiée à l’Observatoire de la côte de Nouvelle-Aquitaine.

Une première campagne de levés a eu lieu durant l’automne 2020. Les équipes du Shom s’étaient déployées à La Teste-de-Buch en Gironde, avec comme objectif de lever la côte ex-Aquitaine. 104 heures de vol ont ainsi été réalisées lors de 30 sorties. L’ensemble des zones, allant de la frontière espagnole à Soulac-sur-Mer, a fait l’objet d’une première acquisition complète, représentant 87 % des zones d’intérêt de l’opération « Aquitaine ». Une deuxième campagne de levés a été réalisée aux mois de septembre et octobre 2021 à partir de l’aéroport de La Rochelle - Île de Ré. Durant cette campagne, 173 heures de vol ont permis de finaliser les acquisitions sur le littoral de l’ex-région Aquitaine et de réaliser des mesures sur une grande partie du littoral de Charente-Maritime. La troisième et dernière campagne, actuellement en cours, a pour objectif de compléter et finaliser les acquisitions de données sur le littoral charentais.

Les données, récoltées durant la durée du projet, seront à terme mises à dispositions gratuitement en OpenData et seront téléchargeables par tous.

Ce socle de données homogènes sur un large territoire répond à de multiples besoins, comme l’amélioration des modèles de prévisions de submersion marine, la planification de l’aménagement du littoral et la gestion des activités humaines côtières, le suivi de l’évolution du trait de côte, la gestion des stocks sédimentaires, la caractérisation et protection des habitats marins…

Pour plus d’informations sur les spécifications techniques du produit Litto3D®, visitez la page suivante.

Pour consulter ou télécharger les produits Litto3D® et Litto3D® partie maritime, visitez le lien suivant.