Côte basque : mouvement de terrain sur la falaise de la Pointe Sainte-Anne à Hendaye 30 janvier 2020

Le 15 décembre dernier, un mouvement de terrain s’est produit sur les falaises de la Pointe Sainte-Anne à Hendaye, entrainant localement un recul du trait de côte de plus d’une dizaine de mètres et l’effondrement d’un sentier parcourant le Domaine d’Abbadia, propriété du Conservatoire du littoral. A la suite du mouvement de terrain, l’Observatoire de la Côte Aquitaine s’est rendu sur place afin d’accompagner la commune d’Hendaye, gestionnaire du site, et le Conservatoire du littoral dans la définition d’un protocole de suivi adapté à la dynamique du site.

Le mouvement de terrain aurait vraisemblablement été favorisé par les fortes pluies de la fin d’année 2019. Jusqu’à 450 mm de précipitations ont été relevés à Biarritz au mois de novembre et près de 100 mm du 1er au 15 décembre. Les fortes vagues du début de saison hivernale ont également fragilisé le pied de versant de la falaise.

Illustration 1 : Localisation de la Pointe Sainte-Anne et du Domaine d’Abbadia

Le glissement de terrain s’est produit sur le secteur dit de Kapelu, dont les falaises, hautes d’environ 25 mètres, sont constituées de calcaires roses du Paléocène et des marnes de Bidart (crétacé supérieur). Le phénomène a ainsi impacté une largeur de versant proche de 30 mètres et a entraîné un recul du trait de côte allant de quelques mètres à plus d’une dizaine de mètres dans sa partie centrale.

Illustration 2 : Vue d’ensemble du glissement de terrain, intervenu le 15 décembre dernier, photographié le 15 janvier dernier par les équipes de l’Observatoire de la Côte Aquitaine
Crédit photo : Observatoire de la Côte Aquitaine

Le sentier bordant la tête de falaise a été emporté sur une dizaine de mètres. Le volume mobilisé est estimé en première approche entre 3000 et 4000 m3. Le phénomène s’est par ailleurs produit en bordure immédiate de l’exutoire de la station d’épuration d’Armatonde, fragilisant celui-ci.

Illustration 3 : Blocs plurimétriques en partie aval de la masse éboulée, qui a atteint l’exutoire de la station d’épuration d’Armatonde
Crédit photo : Observatoire de la Côte Aquitaine

Les flancs de la pointe Sainte-Anne ont connu ces dernières années des mouvements de terrain d’ampleur variable. Cet événement illustre le recul des falaises sur l’ensemble du littoral basque. Le Conservatoire du littoral et la commune d’Hendaye s’engagent depuis quelques années dans une réflexion sur l’exposition des cheminements et aménagements du Domaine d’Abbadia et sur des mesures de repli pour mettre en sécurité les visiteurs de ce site naturel très fréquenté. Ils travaillent en parallèle à la définition d’un protocole de suivi de ce site dynamique avec l’Observatoire de la Côte Aquitaine et la Communauté d’agglomération Pays Basque.

Illustration 4 : Vue latérale, depuis le sommet de falaise, du glissement de terrain, intervenu le 15 décembre dernier
Crédit photo : Observatoire de la Côte Aquitaine
Illustration 5 : Le tracé en rouge représente le sentier, dont une partie a été emportée par le glissement de terrain
Crédit photo : Observatoire de la Côte Aquitaine