L’hiver 2021-2022 sur le littoral

Cette page recense l’ensemble des observations réalisées par les membres du Réseau tempêtes de l’Observatoire de la côte de Nouvelle-Aquitaine durant l’hiver 2021-2022. Un résumé et une note de synthèse seront publiés après chaque événement tempétueux. Un bilan général sera dressé à la fin de la saison hivernale. D’ici à la fin de l’année, l’équipe de l’Observatoire complètera cette page avec un encart de suivi de l’état des plages et des conditions énergétiques de l’hiver.

Focus sur l’état des plages en début d’automne

La saison estivale 2021 a permis de recharger les plages d’Aquitaine de manière significative dans une très grande majorité.

Les secteurs où le rechargement en sable a été limité sont ceux habituels, soit le Nord médoc (Soulac, Carcans, Lacanau), le sud du bassin d’Arcachon (La Teste de Buch, Biscarrosse) et du sud landais ( Seignosse – Hossegor – Labenne) , avec toutefois une grande hétérogénéité. Le secteur de Soulac - Le Verdon est très vulnérable, avec des plages déjà très basses. Le secteur de Hossegor - Seignosse est étonnamment peu rechargé. A contrario, certains secteurs au nord d’Hourtin jusqu’à Grayan sont particulièrement bien rechargés, tout comme le sud de Capbreton.

Une vigilance particulière doit être faite sur les secteurs vulnérables (affichés en état défavorable) sur la cartographie ci-dessous.

Cartographie simplifiée de l’état des plages avant l’hiver 2021-2022 sur les éléments qualitatifs fournis par les observateurs OCA
Crédit image : ONF

Favorable : plage fortement rechargée pouvant résister aux premiers évènements hivernaux
Stable : plage moyennement rechargée faiblement résistante aux premiers évènements
Défavorable : plage peu ou pas rechargée très vulnérable dès les premiers évènements